Norsk Skogatt

Tout savoir sur le Norsk Skogkatt

Le Norsk Skogkatt est une race de chat que l’on connaît également sous l’appellation de « chat des forêts norvégiennes » ou « le Norvégien ». Considérée comme un véritable trésor national en Norvège, cette race remonterait au temps des Vikings.

L’origine du Norvégien

L’histoire nous rapporte qu’à l’époque, les Vikings se sont entourés de chats robustes pour protéger leurs provisions dans leurs drakkars qui étaient infestés par les rats. Plus tard, d’autres barbares suivirent cet exemple lors de l’invasion des Huns. C’est ainsi que le Norvégien commença à migrer vers d’autres contrées.

Ce chat immense, symbole de force et de puissance, a illustré un grand nombre de contes et légendes. Cette image se retrouve dans la mythologie scandinave où Freya, la déesse de l’Amour, se déplaçait dans un char attelé par deux grands chats. À partir du XVIe siècle, les références aux chats nordiques sont nombreuses et le Norvégien devient le héros des contes pour enfants au XIXe siècle.

La domestication du chat des forêts norvégiennes ne commence que vers la fin des années 30, après sa première exposition en 1938. Puis, il a été quelque peu oublié jusqu’aux années 60 au détriment des chats domestiques et autres chats exotiques. Mais en 1963, un nouveau club appelé le Norvegian National Association of Pedigree Cats lançait le défi de partir à la recherche des plus beaux chats à travers la campagne nordique. Et c’est en 1976 que la race du Norvégien a été reconnue officiellement sous le nom de Norsk Skogkatt.

L’allure du Norsk Sogkatt

 

Le chat des forêts norvégiennes se distingue par son allure robuste. Son corps massif est doté d’une musculature et d’une ossature puissantes. À l’image d’un gros lapin, ses pattes arrières sont plus longues que celles de devant. Ses pieds, larges et ronds, sont dotés de touffes de poils entre les doigts, lui faisant office de « raquettes » pour ne pas glisser sur la neige.

La principale caractéristique du Skogkatt est sa fourrure, particulièrement opulente. Elle a la particularité de présenter une double couche. La première couche est composée de longs poils de garde qui le protègent de la pluie. La deuxième couche est un épais sous-poil laineux qui le protège efficacement du froid. Sa robe, irrégulière, est plus longue sur les flancs, le jabot et la culotte. De plus, le chat est doté d’une longue queue fournie.

La tête du Norvégien est inscriptible dans un triangle équilatéral, avec un menton fort et carré et un nez d’une longueur moyenne. Elle porte deux grandes oreilles placées dans le prolongement du triangle formé par la tête, larges à la base et légèrement arrondies aux extrémités. Ses yeux en amandes passent par toutes les variétés de la couleur vert-or à la couleur bleue.

Le caractère du Norsk Skogkatt

Tout porte à penser que le chat des forêts norvégiennes doit avoir un caractère difficile : sa vie à l’état sauvage dans les forêts norvégiennes, ses origines de chasseur ainsi que sa race venant d’une évolution naturelle lui conférant l’apparence d’un animal sauvage. Mais il n’en est rien. Ce chat est en fait un animal de compagnie idéal très affectueux.

Malgré une certaine indépendance propre aux félins, le chat des forêts norvégiennes s’est parfaitement adapté aux conditions de vie des humains. Il est très proche de ses maîtres et possède un caractère docile ainsi qu’une gentillesse sans bornes. Très actif et doté d’une grande vivacité, il adore jouer avec les enfants et les autres animaux.

Le Norvégien s’adapte également à la vie en appartement à condition qu’on lui fournisse de quoi se dépenser et sauter (comme un arbre à chat, des jouets, un compagnon de jeu, des sorties en harnais) afin d’éviter une fugue pour chercher ailleurs ce dont il a besoin. Mais il a beau être imposant, sa force est à l’image de sa douceur.

Les soins à prodiguer à un Skogkatt

La première condition est donc de lui fournir de quoi se dépenser. Le soin le plus important est le brossage régulier de son épaisse fourrure (au moins une fois par semaine) pour éviter que les poils ne s’emmêlent. Le brossage doit même être quotidien et soigné en période de mue (en été), qui peut être très importante. Il faut insister particulièrement sur certaines parties bien fournies comme la collerette.

Le Skogkatt a besoin d’une alimentation riche en protéines animales, en vitamines et en oligo-éléments. De ce fait, les aliments de base qui lui sont indispensables sont le poisson, la viande et les légumes.

Sur le plan santé, le chat des forêts norvégiennes ne présente pas de réels problèmes, car c’est un chat solide grâce à ses origines sauvages. Il peut néanmoins être touché par la GDS IV ou glycogénose de type 4. C’est une maladie génétique spécifique à sa race qui affaiblit le chat et peut entraîner une mort précoce.